Bâtiment

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière

Présentation
Grille de cours
Demande d'information
Admission

Présentation du programme

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière

Sommaire

  • Formation intensive réservée aux adultes
  • Durée de 1 650 heures données en 16 mois consécutifs
  • Dispensée de jour, du lundi au vendredi
  • Sanction : Diplôme d'études collégiales (DEC)
  • Début de la prochaine formation : 24 août 2015

Clientèle visée

Le programme d’études en Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière, s’adresse aux personnes qui ont un intérêt marqué pour le secteur immobilier, qui ont le désir d’effectuer un travail requérant des données précises et des faits rigoureux, qui ont le souci du détail et une grande capacité d'observation, d'analyse et de synthèse et qui ont la capacité de travailler en équipe.

Néanmoins, la formation est ouverte à tous : grand public, personnes référées par Emploi-Québec, prestataires de la CSST, SAAQ et détenteurs de diplômes étrangers.

Objectifs du programme

Le programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière, vise à former des personnes aptes à exercer la profession de technicienne ou technicien en évaluation immobilière. Les principales responsabilités professionnelles d'un technicien en évaluation immobilière concernent :

  • L'inspection et le calcul de la valeur d’un immeuble, du terrain et de la bâtisse pour les domaines résidentiel, agricole, commercial, industriel et institutionnel ;
  • L'application des méthodes d'évaluation : la méthode du coût, la méthode de comparaison et la méthode du revenu ;
  • L'analyse des incidences des lois et règlements sur la valeur d’un immeuble ;
  • L'application des lois et règlements relatifs à l’évaluation immobilière ;
  • La participation à l’établissement de la valeur d’un immeuble ;
  • La mise à jour des dossiers d'évaluation.

Au terme de sa formation, le diplômé du programme de Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment sera capable :

  • D'inspecter les immeubles résidentiels, agricoles, commerciaux, industriels et institutionnels et de recueillir les données nécessaires;
  • De mesurer la qualité des matériaux et de la construction et la qualité et la complexité de cette dernière ;
  • D'établir l'âge apparent du bâtiment et de porter un jugement sur les formes de désuétudes pouvant affecter la valeur des immeubles ;
  • De relever et compiler les données physiques, économiques et légales, et les analyser ;
  • De calculer la valeur marchande des bâtiments et des améliorations à l’aide des différents répertoires de coûts ;
  • D'assister l'évaluatrice ou l’évaluateur1 dans l'analyse des indicateurs utilisés dans les méthodes d'évaluation et les appliquer ;
  • De préparer l'élaboration d’un rapport d'évaluation.

1 Selon le Code des professions, seul l’évaluateur agréé peut formuler, en toutes matières, une opinion dûment motivée de la valeur d’un bien ou d’un droit immobilier et, en matière d’expropriation, d’un bien ou d’un droit mobilier ou immobilier et déterminer la valeur des biens sujets à l’évaluation [...]. (LRQ. chapitre C-26, art. 37 j)

Particularités du programme

Le programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière, est offert en mode intensif permettant à l'étudiant de compléter sa formation en 16 mois et d'accéder rapidement au marché du travail.

L'Institut offre à ses étudiants un environnement dynamique facilitant l'interaction avec des professeurs compétents. Le corps professoral de l'Institut est composé de praticiens, évaluateurs agréés, architectes et autres professionnels qui travaillent dans l'industrie en plus d'enseigner. L'Institut met également à la disposition des étudiants des laboratoires modernes, équipés des logiciels les plus couramment utilisés en évaluation et répondant aux exigences du marché du travail.

Le programme comprend également un projet de fin d'études permettant l'intégration des compétences acquises au cours de la formation. Enfin un stage d'intégration permet à l'étudiant d'appliquer ses apprentissages au sein d'une entreprise et en plusieurs occasions, ce stage se conclut par une offre d'emploi.

Perspectives professionnelles

Selon l'information sur le marché du travail (IMT) d'Emploi Québec, les perspectives d'emploi sont favorables pour l'ensemble des régions du Québec.

Les diplômés du DEC en Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière, pourront exercer leur profession pour le compte d'une entreprise privée offrant des services en évaluation immobilière, pour une municipalité, pour le gouvernement provincial ou pour le gouvernement fédéral.

Grille de cours

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière

CodeTitre du coursDurée en heuresPondérationUnités
221-TA3-AGQuantification en construction : éléments de base452—1—11,33
221-TC5-AGSystèmes et matériaux d'architecture753—2—12,00
221-TD5-AGSystèmes et matériaux de structure et d'infrastructure753—2—12,00
221-TE4-AGSystèmes et matériaux de mécanique et d'électricité602—2—11,66
420-TJ3-AGInformatique appliquée451—2—11,33
221-TH3-AGÉthique et interrelations professionnelles452—1—11,33
221-TF4-AGLecture de plans et devis601—3—11,66
221-TB5-AGSystèmes et méthodes d'exécution en construction753—2—12,00
221-TG5-AGMétré d'un projet de construction753—2—22,33
221-DFE-AGLes équivalences en construction452—1—11,33
221-TK3-AGSanté et sécurité au travail452—1—11,33
221-MB5-AGIntroduction à l'évaluation753—2—12,00
221-ML4-AGInspection résidentielle, agricole, commerciale ou institutionnelle602—2—11,66
221-BBA-AGCollecte des données I601—3—11,66
221-BLD-AGDroit civil et immobilier452—1—11,33
221-BBB-AGCollecte de données II601—3—11,66
221-MC3-AGProduction de documents relatifs à l'évaluation451—2—21,66
221-ME4-AGMéthodes du coût d'un immeuble résidentiel ou agricole et selon les modèles américains602—2—11,66
221-MD3-AGÉvaluation municipale452—1—11,33
221-MA4-AGValeurs immobilières602—2—11,66
221-MF6-AGMéthode du revenu résidentiel903—3—12,33
221-BDM-AGMéthode de parité appliquée aux terrains601—3—11,66
221-MG4-AGMéthode du coût commercial, institutionnel ou industriel602—2—11,66
221-BHB-AGMéthode de parité appliquée aux bâtiments601—3—11,66
221-MH6-AGMéthode du revenu - commercial903—3—12,33
221-MJ3-AG*Projet de fin d'études en évaluation451—2—11,33
221-MK6-AGStage en évaluation900—6—12,33
 Total1650 46,33

* Cours porteur de l'épreuve synthèse de programme

Admission

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Évaluation immobilière

Pour être admis au programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, option Évaluation immobilière, il faut :

  • Être déjà titulaire d'un DEC (ou avoir complété la formation générale ou presque) ou avoir l'équivalent d'un DEC ou plus délivré par le ministère de l'Immigration, Diversité et Inclusion (MIDI) et satisfaire aux conditions particulières du programme :
    • Avoir réussi les Mathématique 436 et Sciences physiques 436 ou, à compter de l'automne 2010, avoir réussi les cours du secondaire : Mathématique, séquence Culture, société et technique de la 4e secondaire (063404) et Science et technologie de l'environnement (058404) ou Science et environnement (058402) de la 4e secondaire

Politique d'admission

L'Institut Grasset est une institution d'enseignement collégial, reconnue d'intérêt public par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Sa politique d'admission est conforme aux lois et règlements applicables aux collèges privés subventionnés.

Les admissions se font de façon continue. L'étudiant achemine sa demande d'admission directement à l'Institut Grasset.

  • Le traitement d'une demande accompagnée de tous les documents requis se fait dans les deux semaines.
  • Le nombre de places dans les groupes étant limité, l'étudiant doit faire parvenir sa demande le plus tôt possible avant le début de la session.

Droits de scolarité

L'Institut Grasset est un établissement d'enseignement privé. Pour connaître les droits de scolarité du programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, option Évaluation immobilière, il faut s'adresser au Bureau d'admission de l'Institut Grasset.

Demande d’admission

Vous pouvez faire une demande d'admission selon les choix suivants :

L'étudiant doit joindre les documents suivants à sa demande d'admission :

  • Un certificat de naissance émis par la Direction de l'état civil.
  • Pour les étudiants nés à l'étranger, une preuve de citoyenneté canadienne ou du statut de résident permanent (carte de résidence permanente ou IMM1000). Les détenteurs d'un Certificat de sélection du Québec (CSQ) doivent en fournir une copie.
  • Pour les étudiants résidant à l'étranger, une copie du permis de séjour pour études (à fournir lors de l'arrivée à l'Institut) et une copie du Certificat d'acceptation du Québec (CAQ).
  • Relevé de notes officiel du secondaire, émis par le ministère de l'Éducation du Québec.
  • Une copie du plus récent bulletin cumulatif ainsi qu'une photocopie de l'horaire de cours, si l'étudiant suit ou a suivi des cours dans un établissement collégial.
  • 50 $ (argent comptant ou chèque fait à l'ordre du Collège André-Grasset) pour les droits d'admission. Si l'étudiant présente des résultats scolaires d'établissements étrangers, ces droits sont de 95 $.
  • Un document prouvant la résidence permanente au Québec pourra être exigé dans certains cas.

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction

Présentation
Grille de cours
Demande d'information
Admission

Présentation du programme

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction

Sommaire

  • Formation intensive réservée aux adultes
  • Durée de 1 650 heures données en 16 mois consécutifs
  • Dispensée de jour, du lundi au vendredi
  • Sanction : Diplôme d'études collégiales (DEC)
  • Début de la prochaine formation : 24 août 2015

Clientèle visée

Le programme d’études en Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction, s’adresse aux personnes qui ont un intérêt marqué pour le secteur de la construction, qui ont le désir d’effectuer un travail requérant des données précises et des faits rigoureux, qui ont le souci du détail et une grande capacité d'observation, d'analyse et de synthèse et qui ont la capacité de travailler en équipe.

Néanmoins, la formation est ouverte à tous : grand public, personnes référées par Emploi-Québec, prestataires de la CSST, SAAQ et détenteurs de diplômes étrangers.

Objectifs du programme

Le programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction, vise à former des personnes aptes à exercer la profession d'estimatrice ou d'estimateur en construction principalement dans les secteurs résidentiel, institutionnel, commercial et industriel. Les principales responsabilités professionnelles d'une estimatrice ou d'un estimateur en construction concernent :

  • La préparation des estimations de des coûts probables des matériaux, de la main-d'œuvre, de l'équipement et de la sous-traitance pour les projets de construction en fonction des offres de contrat, des devis des schémas et des spécifications ;
  • Les conseils sur les procédures des appels d'offres, l'examen et l'analyse des appels d'offres et les recommandations pour la négociation et la conclusion des contrats ;
  • La mise en place de la surveillance des coûts et la production de rapports ;
  • L'élaboration et le maintien à jour d'un répertoire des fournisseurs, des entrepreneurs et des sous-traitants ;
  • Les communications et les consultations avec les ingénieurs, les architectes, les entrepreneurs et les sous-traitants ;
  • La gestion et la coordination des projets de construction.

Au terme de sa formation, le diplômé du programme de Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction, sera capable :

  • D'inspecter les immeubles résidentiels, agricoles, commerciaux, industriels et institutionnels et de recueillir les données nécessaires ;
  • De fournir des conseils techniques reliés aux coûts et aux choix des produits et des méthodes de construction ;
  • De rechercher des appels d’offres pertinentes pour le compte d’une entreprise ;
  • De préparer des estimés préliminaires ;
  • De lire et d’interpréter des plans et devis ;
  • De relever des quantités de matériaux de construction et établir le calcul du coût des matériaux selon la méthode de fabrication et le type d’installation ;
  • De préparer une soumission pour un projet, de participer à la fermeture et au dépôt de celle-ci ;
  • De préparer l’échéancier et l’ordonnancement des travaux ;
  • D’analyser des soumissions reçues ;
  • De collaborer à la gérance de projets de construction ;
  • D’agir comme intermédiaire entre le chantier et les différents intervenants ;
  • De faire le suivi du coût des travaux de construction ;
  • De classer et de mettre à jour les données concernant les projets et les contrats ;
  • De faire l’estimation des dommages causés lors de sinistres.

Particularités du programme

Le programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction, est offert en mode intensif permettant à l'étudiant de compléter sa formation en 16 mois et d'accéder rapidement au marché du travail.

L'Institut offre à ses étudiants un environnement dynamique facilitant l'interaction avec des professeurs compétents. Le corps professoral de l'Institut est composé de praticiens, estimateurs, évaluateurs agréés, architectes et autres professionnels qui travaillent dans l'industrie en plus d'enseigner. L'Institut met également à la disposition des étudiants des laboratoires modernes, équipés des logiciels les plus couramment utilisés en évaluation et répondant aux exigences du marché du travail.

Le programme comprend également un projet de fin d'études permettant l'intégration des compétences acquises au cours de la formation. Enfin un stage d'intégration permet à l'étudiant d'appliquer ses apprentissages au sein d'une entreprise et en plusieurs occasions, ce stage se conclut par une offre d'emploi.

Perspectives professionnelles

Selon EMPLOI AVENIR, les perspectives professionnelles sont excellentes pour les estimateurs en construction.

«Compte tenu du maintien d'un niveau élevé d'activité dans la construction et de l'importance croissante accordée à la planification et au contrôle dans les activités de construction, le nombre d'estimateurs en construction devrait augmenter de façon notable au cours des prochaines années. La situation sur le marché du travail des diplômés du principal programme qui mène à cette profession (diplôme d'études collégiales (DEC) en technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment) est meilleure que pour la moyenne des diplômés de la formation technique.... la situation sur le marché du travail des diplômés de ce DEC devrait demeurer très bonne au cours des prochaines années».(Source: Emploi Avenir, Ressources humaines Canada)

Grille de cours

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction

CodeTitre du coursDurée en heuresPondérationUnités
221-TA3-AGQuantification en construction : éléments de base452—1—11,33
221-TC5-AGSystèmes et matériaux d'architecture753—2—12,00
221-TD5-AGSystèmes et matériaux de structure et d'infrastructure753—2—12,00
221-TE4-AGSystèmes et matériaux de mécanique et d'électricité602—2—11,66
420-TJ3-AGInformatique appliquée451—2—11,33
221-TH3-AGÉthique et interrelations professionnelles452—1—11,33
221-TF4-AGLecture de plans et devis601—3—11,66
221-TB5-AGSystèmes et méthodes d'exécution en construction753—2—12,00
221-TG5-AGMétré d'un projet de construction753—2—22,33
221-DFE-AGLes équivalences en construction452—1—11,33
221-TK3-AGSanté et sécurité au travail452—1—11,33
221-QZ6-AGIntroduction à l'estimation903—3—22,66
221-QY3-AGCadre légal de la construction et de l'estimation452—1—11,33
221-QX4-AGPlanification de projets602—2—11,66
221-QW6-AGDessin technique et croquis903—3—12,33
221-QV3-AGAnalyse d'appels d'offres452—1—11,33
221-QU6-AGEstimation de projet pour services d'architecture et d'ingénierie903—3—22,66
221-QT6-AGRéférentiel et soumission pour l'aménagement d'un site903—3—22,66
221-QS6-AGRéférentiel et soumission en architecture903—3—22,66
221-QR6-AGRéférentiel et soumission en électricité de bâtiment903—3—22,66
221-QQ6-AGRéférentiel et soumission en mécanique du bâtiment903—3—22,66
221-QP6-AGRéférentiel et soumission en structure903—3—22,66
221-QN3-AG*Projet de fin d'études en estimation452—1—11,33
221-QM6-AGStage en estimation900—6—12,33
 Total1650 47,33

* Cours porteur de l'épreuve synthèse de programme

Admission

D.E.C. Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction

Pour être admis au programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction, il faut :

  • Être déjà titulaire d'un DEC (ou avoir complété la formation générale ou presque) ou avoir l'équivalent d'un DEC ou plus délivré par le ministère de l'Immigration, Diversité et Inclusion (MIDI) et satisfaire aux conditions particulières du programme :
    • Avoir réussi les Mathématique 436 et Sciences physiques 436 ou, à compter de l'automne 2010, avoir réussi les cours du secondaire : Mathématique, séquence Culture, société et technique de la 4e secondaire (063404) et Science et technologie de l'environnement (058404) ou Science et environnement (058402) de la 4e secondaire.

Droits de scolarité

L'Institut Grasset est un établissement d'enseignement privé. Pour connaître les droits de scolarité du programme Technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment, spécialisation Estimation en construction, il faut s'adresser au Bureau d'admission de l'Institut Grasset.

Politique d'admission

L'Institut Grasset est une institution d'enseignement collégial, reconnue d'intérêt public par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Sa politique d'admission est conforme aux lois et règlements applicables aux collèges privés subventionnés.

Les admissions se font de façon continue. L'étudiant achemine sa demande d'admission directement à l'Institut Grasset.

  • Le traitement d'une demande accompagnée de tous les documents requis se fait dans les deux semaines.
  • Le nombre de places dans les groupes étant limité, l'étudiant doit faire parvenir sa demande le plus tôt possible avant le début de la session.

Demande d’admission

Vous pouvez faire une demande d'admission selon les choix suivants :

L'étudiant doit joindre les documents suivants à sa demande d'admission :

  • Un certificat de naissance émis par la Direction de l'état civil.
  • Pour les étudiants nés à l'étranger, une preuve de citoyenneté canadienne ou du statut de résident permanent (carte de résidence permanente ou IMM1000). Les détenteurs d'un Certificat de sélection du Québec (CSQ) doivent en fournir une copie.
  • Pour les étudiants résidant à l'étranger, une copie du permis de séjour pour études (à fournir lors de l'arrivée à l'Institut) et une copie du Certificat d'acceptation du Québec (CAQ).
  • Relevé de notes officiel du secondaire, émis par le ministère de l'Éducation du Québec.
  • Une copie du plus récent bulletin cumulatif ainsi qu'une photocopie de l'horaire de cours, si l'étudiant suit ou a suivi des cours dans un établissement collégial.
  • 50 $ (argent comptant ou chèque fait à l'ordre du Collège André-Grasset) pour les droits d'admission. Si l'étudiant présente des résultats scolaires d'établissements étrangers, ces droits sont de 95 $.
  • Un document prouvant la résidence permanente au Québec pourra être exigé dans certains cas.

A.E.C. Techniques d’inspection en bâtiment

Présentation
Grille de cours
Demande d'information
Admission

Présentation du programme

A.E.C. Techniques d’inspection en bâtiment

Sommaire

  • Formation intensive réservée aux adultes
  • Durée de 435 heures données en 8 mois consécutifs
  • Dispensée 3 soirs par semaine, du mardi au jeudi
  • Sanction : Attestation d'études collégiales (AEC)
  • Début de la prochaine formation : mardi, 8 septembre 2015
     

Clientèle visée

Ce programme s’adresse principalement aux personnes œuvrant dans le domaine de l’immobilier et de la construction qui désirent élargir leurs champs de connaissances pour acquérir une expertise ciblée et spécifique.

Néanmoins, la formation est ouverte à tous : grand public, personnes référées par Emploi-Québec, prestataires de la CSST, SAAQ et détenteurs de diplômes étrangers.

Objectifs du programme Techniques d'inspection en bâtiment

L’Institut Grasset a développé le programme Techniques d’inspection en bâtiment pour répondre à la demande du marché de l’immobilier. Ce vise à former inspecteurs qualifiés capables de procéder à l'inspection visuelle de bâtiments neufs ou usagés (préachats et municipal). Les principales responsabilités professionnelles d'un inspecteur en bâtiment consistent en l'inspection des systèmes et des composants visibles et accessibles d'un bâtiment :

  • La structure;
  • L'extérieur;
  • La toiture;
  • La plomberie;
  • le chauffage et la climatisation;
  • L'intérieur;
  • L'isolation et la ventilation.

À la fin de sa formation, l'étudiant sera capable d'identifier les défauts qui affectent un immeuble et qui peuvent en diminuer l'usage ou la valeur ou qui présentent un risque pour la sécurité des occupants et d'en faire rapport au client.

Particularités du programme Techniques d'inspection en bâtiment

Les cours du programme Techniques d’inspection en bâtiment ont été conçus pour couvrir les exigences professionnelles de l’AIBQ (Association des Inspecteurs en bâtiment du Québec), celles du Guide d’inspection des maisons usagées (ACQC), celles de l’industrie du bâtiment ainsi que les normes nationales du bâtiment.

Perspectives professionnelles

Les détenteurs d’une AEC en Techniques d’inspection en bâtiment seront reconnus par l’industrie à titre d’inspecteurs en bâtiment. Ils auront les compétences nécessaires pour être admissibles aux examens de l’AIBQ afin de faire partie de cette association s'ils le souhaitent. Cette double reconnaissance conférera aux diplômés de ce programme l’expertise et la crédibilité qui permettront à ceux-ci d’œuvrer au sein d’une variété élargie de domaines de l’industrie du bâtiment, leur octroyant ainsi une valeur ajoutée sur le marché. Les inspecteurs en bâtiment sont appelés à travailler au sein du secteur privé, public et parapublic, tant au gouvernement fédéral qu'au gouvernement provincial ou municipal. Le diplômé pourra également agir comme travailleur autonome en inspection du bâtiment.

Grille de cours

A.E.C. Techniques d’inspection en bâtiment

CodeTitre du coursDurée en heuresPondérationUnités
221-CM3-AGHistoire de la construction au Québec et pratiques professionnelles453—0—11,33
221-CB4-AGStructure du bâtiment603—1—32,33
221-CC5-AGÉléments de construction753—2—22,33
221-CJ3-AGCode national451—2—11,33
221-CL5-AGMécanique du bâtiment753—2—32,66
221-CE3-AGCommunication et rédaction de rapports452—1—32,00
221-CF3-AGDroit immobilier452—1—21,66
221-CK3-AGProjet de fin d’études450—3—21,66
 Total435 15,33

 

Admission

A.E.C. Techniques d’inspection en bâtiment

Pour être admis au programme Techniques d’inspection en bâtiment, il faut :

  • Posséder un Diplôme d'études secondaires (DES) ou un Diplôme d'études professionnelles (DEP) ou une formation jugée suffisante par l'Institut et qui satisfait à l'une des conditions suivantes :
    • Avoir interrompu ses études pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire ;
    • Être visé par une entente conclue entre le collège et un employeur ou par un programme gouvernemental ;
    • Avoir complété au moins une année d'études postsecondaires échelonnée sur une période d'un an ou plus ;

Politique d'admission

L'Institut Grasset est une institution d'enseignement collégial, reconnue d'intérêt public par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Sa politique d'admission est conforme aux lois et règlements applicables aux collèges privés subventionnés.

Les admissions se font de façon continue. L'étudiant achemine sa demande d'admission directement à l'Institut Grasset.

  • Le traitement d'une demande accompagnée de tous les documents requis se fait dans les deux semaines.
  • Le nombre de places dans les groupes étant limité, l'étudiant doit faire parvenir sa demande le plus tôt possible avant le début de la session.

Droits de scolarité

L'Institut Grasset est un établissement d'enseignement privé. Pour connaître les droits de scolarité du programme Techniques d’inspection en bâtiment, il faut s'adresser au Bureau d'admission de l'Institut Grasset.

Demande d’admission

Vous pouvez faire une demande d'admission selon les choix suivants :

L'étudiant doit joindre les documents suivants à sa demande d'admission :

  • Un certificat de naissance émis par la Direction de l'état civil.
  • Pour les étudiants nés à l'étranger, une preuve de citoyenneté canadienne ou du statut de résident permanent (carte de résidence permanente ou IMM1000). Les détenteurs d'un Certificat de sélection du Québec (CSQ) doivent en fournir une copie.
  • Pour les étudiants résidant à l'étranger, une copie du permis de séjour pour études (à fournir lors de l'arrivée à l'Institut) et une copie du Certificat d'acceptation du Québec (CAQ).
  • Relevé de notes officiel du secondaire, émis par le ministère de l'Éducation du Québec.
  • Une copie du plus récent bulletin cumulatif ainsi qu'une photocopie de l'horaire de cours, si l'étudiant suit ou a suivi des cours dans un établissement collégial.
  • 50 $ (argent comptant ou chèque fait à l'ordre du Collège André-Grasset) pour les droits d'admission. Si l'étudiant présente des résultats scolaires d'établissements étrangers, ces droits sont de 95 $.
  • Un document prouvant la résidence permanente au Québec pourra être exigé dans certains cas.

A.E.C. Métré pour l'estimation en construction

Présentation
Grille de cours
Demande d'information
Admission

Présentation du programme

A.E.C. Métré pour l'estimation en construction

Sommaire

  • Formation intensive réservée aux adultes
  • Durée de 420 heures données en 8 mois consécutifs
  • Dispensée 3 soirs par semaine, du mardi au jeudi
  • Sanction : Attestation d'études collégiales (AEC)
  • Début de la prochaine formation : mardi, 8 septembre 2015

Clientèle visée

Ce programme s'adresse d'abord aux personnes qui travaillent présentement dans l'industrie de la construction (travailleurs spécialisés, entrepreneurs, etc.) et qui désirent acquérir une solide formation en quantification de matériaux de construction à des fins d'estimation. Mais il intéressera aussi à toute personne désirant œuvrer dans le domaine de la quantification des matériaux et de l'estimation : grand public, personnes référées par Emploi-Québec, prestataires de la CSST, SAAQ et détenteurs de diplômes étrangers.

Objectifs du programme

Le métré consiste à déterminer des quantités réelles d'ouvrages mis en œuvre selon des modes de mesurage conventionnels ou normalisés (ex : le m³ de béton, le kg d'acier, le m² de carrelage, le m² de cloison, le m² de peinture, le ml de plinthes, etc.). Le métré est indissociable de l'estimation et en constitue la base.

Le programme Métré pour l’estimation en construction vise à former des métreurs-estimateurs, c’est-à-dire des personnes capables de quantifier correctement les matériaux de projets de construction à des fins d’estimation.

Les diplômés du programme seront capables :

  • De lire et interpréter des plans et devis ;
  • De lire et interpréter des soumissions ;
  • D'utiliser de la documentation technique ;
  • De relever des quantités de matériaux de construction ;
  • De rechercher auprès des fournisseurs les matériaux ;
  • D'établir le calcul des coûts de matériaux ;
  • Fournir des conseils reliés aux coûts et aux choix des produits et des méthodes de construction:
  • De préparer des estimés préliminaires ;
  • Participer à la préparation des soumissions pour des projets de construction.

Perspectives professionnelles

Selon les prévisions de Service Canada, le « nombre d’estimateurs en construction et des travailleurs apparentés devrait augmenter de façon notable au cours des prochaines années. La situation sur le marché du travail des diplômés du principal programme qui mène à cette profession (DEC en technologie de l’estimation et de l’évaluation en bâtiment) est meilleure que pour la moyenne des diplômés de la formation technique. Ce programme attire peu et pas assez de candidats ».1

Historiquement, les étapes liées à l’estimation étaient surtout réalisées par des travailleurs de la construction expérimentés, ou par les entrepreneurs eux-mêmes. Toutefois, la complexité grandissante des projets ainsi que des ouvrages, a entraîné une diversification des activités d’estimation en construction et conséquemment, une augmentation des besoins de main-d’œuvre spécialisée. Le métré, ou le relevé de quantités, étant la première étape de l’estimation en construction, les diplômés pourront éventuellement, avec l’expérience et selon leur profil, viser d’autres fonctions liées à ce domaine.

1http://www.servicecanada.gc.ca/fra/qc/emploi_avenir/statistiques/2234.shtml

Grille de cours

A.E.C. Métré pour l'estimation en construction

CodeTitre du coursDurée en heuresPondérationUnités
221-AA5-AGMétré : éléments de base753—2—22,33
221-AB5-AGArchitecture et aménagement intérieur d'une construction753—2—22,33
221-AC4-AGStructure et infrastructure d'une construction603—1—22,00
221-AE5-AGMécanique et électricité d'une construction753—2—22,33
221-AD4-AGLecture de plans et devis601—3—11,66
221-AF5-AGMétré informatisé d'un projet de construction753—2—22,33
 Total420 13

 

Admission

A.E.C. Métré pour l'estimation en construction

Pour être admis au programme Métré pour l'estimation en construction, il faut :

  • Posséder un Diplôme d'études secondaires (DES) ou un Diplôme d'études professionnelles (DEP) ou une formation jugée suffisante par l'Institut et qui satisfait à l'une des conditions suivantes :
    • Avoir interrompu ses études pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire ;
    • Être visé par une entente conclue entre le collège et un employeur ou par un programme gouvernemental ;
    • Avoir complété au moins une année d'études postsecondaires échelonnée sur une période d'un an ou plus.

Politique d'admission

L'Institut Grasset est une institution d'enseignement collégial, reconnue d'intérêt public par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Sa politique d'admission est conforme aux lois et règlements applicables aux collèges privés subventionnés.

Les admissions se font de façon continue. L'étudiant achemine sa demande d'admission directement à l'Institut Grasset.

  • Le traitement d'une demande accompagnée de tous les documents requis se fait dans les deux semaines.
  • Le nombre de places dans les groupes étant limité, l'étudiant doit faire parvenir sa demande le plus tôt possible avant le début de la session.

Droits de scolarité

L'Institut Grasset est un établissement d'enseignement privé. Pour connaître les droits de scolarité du programme Métré pour l'estimation en construction, il faut s'adresser au Bureau d'admission de l'Institut Grasset.

Demande d’admission

Vous pouvez faire une demande d'admission selon les choix suivants :

L'étudiant doit joindre les documents suivants à sa demande d'admission :

  • Un certificat de naissance émis par la Direction de l'état civil.
  • Pour les étudiants nés à l'étranger, une preuve de citoyenneté canadienne ou du statut de résident permanent (carte de résidence permanente ou IMM1000). Les détenteurs d'un Certificat de sélection du Québec (CSQ) doivent en fournir une copie.
  • Pour les étudiants résidant à l'étranger, une copie du permis de séjour pour études (à fournir lors de l'arrivée à l'Institut) et une copie du Certificat d'acceptation du Québec (CAQ).
  • Relevé de notes officiel du secondaire, émis par le ministère de l'Éducation du Québec.
  • Une copie du plus récent bulletin cumulatif ainsi qu'une photocopie de l'horaire de cours, si l'étudiant suit ou a suivi des cours dans un établissement collégial.
  • 50 $ (argent comptant ou chèque fait à l'ordre du Collège André-Grasset) pour les droits d'admission. Si l'étudiant présente des résultats scolaires d'établissements étrangers, ces droits sont de 95 $.
  • Un document prouvant la résidence permanente au Québec pourra être exigé dans certains cas.
Description générale

L’Institut Grasset offre des formations en inspection, estimation et évaluation du bâtiment. Ces programmes mènent à l'obtention d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou d'une attestation d'études collégiales (AEC).

Les diplômés de ces programmes sont recherchés par l'industrie et ils peuvent oeuvrer dans des fonctions de technicien en évaluation, d'estimateur en construction, d'inspecteur en bâtiment dans les domaines résidentiel, institutionnel, commercial et municipal.

Les cours sont donnés par des professionnels (architectes, ingénieurs, estimateurs, évaluateurs agréés, etc.) reconnus et en exercice dans un secteur directement relié à leur enseignement.

Vidéo descriptive