Quelles stratégies pour faire du Québec un haut lieu de la production audiovisuelle?

Déc 13, 2017

L’industrie de la production audiovisuelle au Québec a réussi à s’adapter progressivement à l’ère du numérique, mais doit maintenant faire face à de nouveaux enjeux. La culture audiovisuelle devient de plus en plus mondialisée et implique une refonte profonde du modèle d’affaires. Pour assurer la pérennité de la production de contenu audiovisuel québécois, tout en continuant à attirer un grand nombre de productions étrangères, la filière audiovisuelle du Québec n’a d’autre choix que de voir les choses en grand et d’élargir son auditoire au-delà des frontières.

En avril dernier, le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) a présenté un plan d’action pour la filière audiovisuelle. Ce dernier a été réalisé dans le cadre d’une consultation avec l’industrie. Voici un survol de quelques recommandations phares qui ont été proposées pour faire face aux nouveaux enjeux.

Augmenter le volume de productions étrangères

Il est ressorti des opinions exprimées par la filière audiovisuelle plusieurs recommandations pour augmenter le volume de productions étrangères. Le Canada devra continuer à soutenir davantage le secteur des effets visuels, garantir un environnement fiscal compétitif, offrir des formations de haut niveau (formations en production télévisuelle, effets visuels, etc.) et attirer de nouveaux talents pour répondre aux besoins en main-d’œuvre.

L’innovation devra être également soutenue, notamment dans les technologies de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.

Le secteur audiovisuel souhaite plus que doubler le volume de productions étrangères d’ici cinq ans au Québec. En 2016, les dépenses annuelles directes étaient de 300 millions de dollars. Elles devraient passer à près de 700 millions en 2021.

Assurer la pérennité du contenu canadien

L’économie du divertissement évolue au rythme de la mondialisation depuis qu’il est possible de trouver du contenu sur les plateformes de diffusion continue comme Netflix, Tou.tv ou Amazon. Pour assurer la pérennité du contenu canadien et québécois dans ce contexte, les personnes intéressées à apprendre la postproduction devraient, dans les années à venir, participer davantage à la réalisation de contenus destinés à des marchés étrangers.

En parallèle, l’industrie audiovisuelle devra faciliter l’accès aux contenus canadiens en  prenant en compte tous les aspects liés à l’utilisation des algorithmes, des métadonnées et des moteurs de recherche. Une meilleure connaissance des publics visés par le contenu d’ici permettra également de mieux cerner leurs intérêts.

Pour les productions nationales, le secteur audiovisuel souhaite faire passer le volume de production au Québec à 1.1 milliard de dollars et celui des effets visuels à 300 millions. En additionnant à cela le volume de productions étrangères, le plan établi par le BCTQ ferait  passer le volume de production annuel au Québec à plus de 2 milliards de dollars d’ici cinq ans.

Vous souhaitez faire carrière dans le domaine de la production télévisuelle et cinématographique? Pour tout savoir sur nos formations spécialisées et nos cours de montage vidéo, cliquez sur l’onglet “Télévision/Cinéma” ou envoyez-nous une demande d’information en remplissant le court formulaire ci-dessous.

Sources :
BCTQ. (2017). Document d’orientations stratégiques. Repéré à : bctq.ca/uploads/files/projects/bctq-document-d-orientations-strategiques-printemps-2017.pdf
Le Devoir. (2017). Vers un volume de production de 2 milliards. Repéré à : ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/496188/la-grappe-industrielle-de-l-audiovisuel-devoile-ses-ambitions-de-developpement
CTVM. (2017). Le BCTQ présente un plan ambitieux pour le secteur audiovisuel québécois. Repéré à : ctvm.info/le-bctq-presente-un-plan-ambitieux-pour-le-secteur-audiovisuel-quebecois

Projets Étudiants

29.04.2018

Court-métrage | AEC2017 Télé et Cinéma | Big Brother

Court-métrage : Projet de fin d'études du AEC en télévision et cinéma (groupe de jour)
59
0
0
0
0

22.05.2016

Les Sombres Héros à Santiago de Cuba : Le documentaire

Documentaire vidéo présentant l'enregistrement de l'album "Les Sombres Héros à Santiago de Cuba" au mythique studio Egrem de Santiago en…
1185
13
0
0
1

30.04.2018

Documenteur | AEC 2017 Télé et Cinéma | VEGETALK

Documenteur ou faux documentaire. Travail de fin de session pour le cours "Montage Audiovisuel 2" du AEC en production Télévisuel…
141
2
0
0
0

25.07.2016

FAUSSE pub institut grasset 2016 DEC cinema

445
1
0
0
0



Demande d'information

Au Québec
À l'extérieur

Oui, je suis d'accord pour recevoir des messages sur l’Institut Grasset. Vous pouvez retirer votre consentement à recevoir ces messages à tout moment.

Aussi à découvrir