Bâtiment 24 avril 2019

Introduction à l’estimation des constructions LEED

Image d'un article du blogue

Ces dernières années, la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) s’est considérablement développée au Québec et connaît un véritable engouement de la part du public, des firmes de professionnels et des constructeurs. Le secteur du bâtiment durable est en pleine effervescence au pays et génère environ 297 890 emplois directs.

Décrocher la certification LEED génère, certes, des surcoûts de construction, mais assure cependant de nombreux avantages aux propriétaires en plus de limiter l’empreinte écologique.

Qu’est-ce que la certification LEED?

La certification LEED désigne un ensemble de normes de construction à respecter qui peut être appliquée aussi bien à de nouvelles constructions qu’à des bâtiments existants. Ces normes visent à réduire de manière efficace et rationnelle la consommation d’eau, d’énergie et de matériaux nécessaires à la construction et au fonctionnement d’un bâtiment.

C’est aux États-Unis que la certification LEED a vu le jour pour la première fois en 1998. Elle est ensuite apparue au Canada dans les années 2000 et au Québec en 2003. La certification LEED est aujourd’hui développée à l’échelle internationale dans plus de 30 pays et est divisée en quatre niveaux (certifié, argent, or, et platine).

L’estimation des constructions LEED

Nos étudiants qui suivent une formation d’estimateur en construction pourront, une fois qu’ils accèderont au marché du travail, être amenés à effectuer la préparation des estimations des coûts probables des matériaux, de la main-d’œuvre, de l’équipement et de la sous-traitance pour les projets de construction LEED.

Les surcoûts liés à la certification LEED pour la construction d’un bâtiment neuf sont importants en raison des frais supplémentaires liés aux frais de construction et d’inscription ou encore de l’examen de certification. En effet, selon le type de projet à réaliser et le niveau de certification visé, ils peuvent varier entre 5% et 13%. Le coût de la certification correspond quant à lui à 0.05$ du surcoût.

Les étudiants de notre programme d’estimation en construction devront prendre en compte une multitude de facteurs pour estimer un projet de construction LEED. Bien qu’ils soient plus dispendieux à réaliser, ils offrent de nombreux avantages aux propriétaires et aux locataires, mais aussi aux promoteurs, aux constructeurs et aux municipalités.

Un bâtiment certifié LEED permet:

  • de réduire la consommation d’électricité (de 30% à 70%) ;
  • de réduire la consommation d’eau de 50% ;
  • de réduire les déchets de construction ;
  • d’augmenter la valeur mobilière ;
  • de contribuer au développement durable d’un territoire municipal;
  • et bien plus!

Vous aimeriez vous reconvertir dans le domaine de la construction? Informez-vous dès maintenant sur nos formations en construction à Montréal en visitant les pages de notre site Internet ou en nous faisant parvenir une demande d’information gratuite.

 

Sources :
VoirVert.ca. (2011). Le coût de LEED. Repéré à : www.voirvert.ca/communaute/blogues/hugo-lafrance/le-cout-de-leed 

Notaire Direct. Qu’est-ce que la certification LEED? Repéré à: immobilier.notairedirect.com/Foire/faq/hub/Immobilier/id/529.html 

Ville de Montréal. Les systèmes d’évaluation LEED et les bénéfices des bâtiments verts. Repéré à: ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/D_DURABLE_FR/MEDIA/DOCUMENTS/LEED_CONSEIL%20DU%20BATIMENT%20DURABLE%20DU%20CANADA.PDF

Écobatiment. Certification LEED Canada pour les habitations. Repéré à: ecobatiment.org/services/certifications-leed-canada-pour-les-habitations-12