Bâtiment 6 mars 2019

L’AEC en Techniques d’inspection en bâtiment: un programme qui répond aux exigences de l’industrie du bâtiment

Image d'un article du blogue

À ce jour, n’importe quel individu peut se proclamer inspecteur en offrant des services d’inspection préachat aux particuliers. Une formation spécialisée est pourtant essentielle pour permettre aux inspecteurs en bâtiment d’effectuer des inspections de qualité. C’est pourquoi l’Institut Grasset a mis au point un programme d’inspection en bâtiment complet, destiné à tout professionnel de l’industrie du bâtiment souhaitant se diriger vers l’inspection ou parfaire ses compétences.

Une formation complète d’une durée de 8 mois

L’AEC en Techniques d’inspection en bâtiment de l’Institut Grasset a été conçue de manière à permettre aux professionnels de l’industrie du bâtiment souhaitant se reconvertir dans l’inspection, d’être en mesure d’effectuer l’inspection des systèmes et des composants visibles et accessibles d’un bâtiment (structure, extérieur, toiture, plomberie, chauffage, climatisation, etc.).

D’une durée de 8 mois, le programme vise à maîtriser tous les aspects de la structure du bâtiment, des éléments de construction, de la mécanique du bâtiment et de la rédaction de rapports. Une partie du programme est également destinée à permettre aux étudiants de s’initier au Code national du bâtiment ainsi qu’au droit immobilier, deux aspects de l’inspection importants pour être en phase avec les réalités de l’industrie.

Un programme qui répond aux exigences de l’industrie du bâtiment

Bien que la profession ne soit toujours pas réglementée, plusieurs réseaux et associations de grande importance regroupant des inspecteurs veillent à assurer de hauts standards de qualité.

Si vous songez à suivre le programme en Techniques d’inspection en bâtiment offert à l’Institut Grasset, sachez que ce dernier a été conçu pour couvrir les exigences professionnelles de l’AIBQ (Association des Inspecteurs en bâtiment du Québec), celles du Guide d’inspection des maisons usagées (ACQC), celles de l’industrie du bâtiment, ainsi que les normes nationales du bâtiment.

Aussi, une fois l’obtention de votre diplôme, vous aurez les compétences nécessaires pour être admissibles aux examens pour intégrer l’Association des inspecteurs en bâtiments du Québec (AIBQ), la référence en matière d’inspection de bâtiment de la province.

Un diplôme reconnu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

La formation en inspection du bâtiment de l’Institut Grasset mène à l’obtention d’une attestation d’études collégiales (AEC) reconnue par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Élaborée par des professionnels issus de l’industrie, elle vise à former des inspecteurs compétents et est reconnue au même titre qu’un diplôme d’études collégiales (DEC) sur le marché du travail.

Les diplômés du programme peuvent accéder à des postes dans de firmes d’inspection ou se lancer à leur propre compte. Les inspecteurs en bâtiment ayant suivi leur formation à l’Institut Grasset sont des professionnels compétents et respectés.

Vous aimeriez devenir inspecteur en bâtiment? Informez-vous dès maintenant sur notre formation menant à l’AEC en Techniques d’inspection en bâtiment en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Sources :

TVA Nouvelles. (2019). «J.E.» | 80 000$ perdus dans l’achat de sa maison. Repéré à : https://www.tvanouvelles.ca/2019/02/07/je–80-000-perdus-dans-lachat-de-sa-maison

Le Devoir. (2012). Attestation d’études collégiales – Obtenir un diplôme d’études post-secondaires en un an ! Repéré à : https://www.ledevoir.com/societe/education/9955/attestation-d-etudes-collegiales-obtenir-un-diplome-d-etudes-post-secondaires-en-un-an

Arrondissement.com. (2018). Attestation d’études collégiales (AEC): un diplôme d’études post-secondaires en un an. Repéré à : https://www.arrondissement.com/tout-get-document/u1032-attestation-etudes-collegiales-diplome-etudes-post-secondaires