Sécurité 25 octobre 2017

Agent de contrôle préembarquement: un rôle de premier plan pour assurer la sécurité et rassurer les passagers

Image d'un article du blogue

Depuis les attentats du 11 septembre, les aéroports sont amenés à redoubler d’efforts pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Les agents au contrôle préembarquement occupent un rôle stratégique dans les aéroports pour permettre aux passagers, aux équipages et aux différents membres du personnel de circuler en toute sécurité dans les zones d’embarquement et à bord des avions.

Envie d’en savoir plus sur ce métier passionnant ? Découvrez à quoi ressemble le quotidien d’un agent au contrôle préembarquement.

Le contrôle préembarquement : un processus rigoureux confié au privé

Pour assurer le contrôle préembarquement dans les aéroports du Canada, l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), responsable d’assurer la sûreté des aspects critiques du système de transport aérien, fait affaire avec trois géants de l’industrie de la sécurité privée :

  • GardaWorld Services Aviation pour les aéroports du centre du pays et des Prairies;
  • Securitas Transport Aviation Security Ltd pour les a aéroports de l’Est du pays;
  • G4S Solutions de Sécurité (Canada) ltée pour les aéroports du Pacifique.

En 2016, l’entreprise de services de sécurité GardaWorld a renouvelé une entente de cinq ans avec l’ACSTA pour assurer les contrôles préembarquement. Ce contrat emploie plus de 3500 personnes.

Un rôle de premier plan pendant le processus de contrôle

Tous les passagers amenés à prendre l’avion sont obligatoirement soumis à un contrôle de sécurité pour accéder aux zones sécurisées et aux portes d’embarquement. Ces contrôles sont effectués par des agents au contrôle préembarquement. Leur mission est d’accueillir et d’orienter les passagers tout au long du processus de contrôle. Aussi, ils disposent des compétences nécessaires pour contrôler et fouiller les passagers, puis vérifier leurs bagages.

Si vous avez un fort intérêt pour le domaine de la sécurité et que vous envisagez de suivre une formation pour devenir agent de sécurité, il sera possible pour vous d’exercer le métier d’agent au contrôle préembarquement en suivant une formation complémentaire  offerte et rémunérée par l’agence de sécurité pour laquelle vous postulerez. Cette formation est obligatoire pour obtenir la certification de l’ACSTA, seule certification valide au Canada qui permet d’exercer le métier d’agent au contrôle préembarquement.

La formation est un complément de l’AEC en sécurité, et permet notamment d’apprendre à utiliser avec aisance les différents outils de contrôle comme les détecteurs de métaux, les appareils de radioscopie, les portiques de détection des métaux, les appareils de détection d’explosif, etc.

Vous souhaitez œuvrer pour la sécurité des biens et des personnes ? Contactez dès maintenant notre conseiller pour tout savoir sur notre programme et nos cours d’agent de sécurité, ou faites-nous simplement parvenir une demande d’information en remplissant le court formulaire ci-dessous.

Sources :
GardaWorld. (2016). Agent au contrôle préembarquement, un rôle pivot en sécurité aéroportuaire. Repéré à : garda.com/fr/blogue/agent-au-controle-preembarquement-un-role-pivot-en-securite-aeroportuaire
Joboom. Agents de contrôle préembarquement. Repéré à : jobboom.com/fr/description-de-poste/restauration-hotellerie-tourisme-loisirs/agents-de-controle-pre-embarquement-aviation-montreal-airport/region-de-montreal/securitas-canada/2411032
La Presse. (2016). Aéroports: GardaWorld prolonge son contrat de contrôle de préembarquement. Repéré à : affaires.lapresse.ca/economie/transports/201610/18/01-5031667-aeroports-gardaworld-prolonge-son-contrat-de-controle-de-preembarquement.php
ACSTA. Travailler à titre d’agent de contrôle pour l’un des partenaires de l’ACSTA . Repéré à : acsta.gc.ca/postes-agent-de-controle