Télévision et Cinéma 21 juin 2017

À la découverte de l’échelle des plans en cinéma et télévision

Image d'un article du blogue

Manipuler les appareils de prise de vue requiert un apprentissage théorique et pratique.

En cinéma ou en télévision, le plan représente une prise de vue fixe ou en mouvement qui est délimitée par le cadre d’une caméra. Afin de donner des indications visuelles aux spectateurs, qu’elles soient sur le lieu de la scène, les objets ou les personnages, les réalisateurs utilisent et diversifient ce que l’on appelle l’échelle ou la valeur de plan.

Si vous envisagez de vous lancer dans une formation en production télévisuelle et cinématographique pour devenir un as de la caméra et faire carrière dans l’industrie audiovisuelle, voici un survol des différents plans que vous apprendrez à utiliser, et ce qu’il faut savoir sur les effets qu’ils produisent.

Les familles de plans

L’échelle de plan représente la proportion des personnages filmés dans un décor. Lorsque la caméra est placée loin de ces derniers, on utilise des plans larges. À l’inverse, lorsque l’on place une caméra proche d’un personnage, il s’agit dans ce cas de plans serrés. Il existe en cinéma et en télévision un très grand nombre de plans. Ces derniers sont regroupés en trois grandes familles :

  1. les plans larges
  2. les plans moyens
  3. les gros plans

Les plans larges pour décrire un espace

Les plans larges sont utilisés pour décrire le lieu où se situent les personnages et les actions qui vont se dérouler. Ils permettent de donner au spectateur des indications sur l’ambiance générale de la séquence (Ex. : matin, soir, ville, campagne, soleil, pluie, etc.). Que ce soit pour un documentaire ou une réalisation cinématographique, vous apprendrez à utiliser en école d’audiovisuel, les différents plans larges composés de trois échelles:

Le plan général : il permet de décrire de manière générale le lieu où se déroulent la scène et les actions, afin de permettre au spectateur de visualiser le contexte (Exemples : ville, campagne, pays).

Le plan d’ensemble : il est semblable au plan général, mais il précise davantage le lieu où se trouvent les personnages et l’action. (Exemples : quartier, place, etc.)

Le plan général et le plan d’ensemble sont  généralement utilisés au début ou à la fin d’une séquence.

Le plan de demi-ensemble : Il permet de situer les personnages de l’intrigue dans le lieu.

Plan général                                                                       Plan d’ensemble                                                             Plan de demi-ensemble

Les plans moyens pour montrer les actions

Pour permettre une focalisation sur les personnages et leurs actions, on utilise les plans moyens. Ces derniers sont également utilisés pour introduire un nouveau personnage en le montrant entièrement, de la tête aux pieds. Au cours de votre formation en montage vidéo, vous retrouverez pour les plans moyens, deux échelles ou valeurs qui vous permettront de mettre en valeur les acteurs afin qu’ils puissent prédominer sur le décor:

Le plan moyen : il permet de montrer un ou plusieurs personnages de la tête aux pieds.

Le plan américain : il se rapproche un petit peu plus du ou des personnages et s’arrête au niveau des genoux.

Le plan moyen                                                                                                                         Le plan américain

Les gros plans axés sur les émotions

Cette dernière famille de plans est axée sur les personnages et permet au spectateur de déterminer les sentiments exprimés pendant une scène. Trois échelles ou valeurs de plans sont possibles, selon ce que l’on souhaite véhiculer à l’écran.

Le plan rapproché : il permet d’avoir une description de la morphologie des personnages en les filmant soit au niveau de la ceinture (plan rapproché taille), soit au niveau de la poitrine (plan rapproché poitrine).

Le gros plan : on l’utilise pour avoir des détails sur les sentiments du personnage en ayant dans le cadre uniquement son visage. Il permet d’accentuer les émotions.

Le très gros plan : cette échelle de plan est utilisée pour voir les détails du corps ou d’un objet. (Ex. : lèvres, yeux, etc.).

Plan rapproché poitrine                                                                      Gros plan                                                                                Très gros plan

Vous souhaitez lancer votre carrière dans l’industrie de la production télévisuelle et cinématographique ? Découvrez sans plus tarder le contenu de notre formation en postproduction audiovisuelle et faites-nous parvenir une demande d’information pour de plus amples renseignements.

Sources :
Le plan. Repéré à recit.cadre.qc.ca/IMG/PLANS_ANGLES.pdf
Le dossier scénario d’un film ou d’une production audiovisuelle. Repéré à file:///C:/Users/HEM-Dev/Downloads/DossierScenario.pdf
Jeremy Vineyard. (2004). Les plans au cinéma. Repéré à eyrolles.com/Chapitres/9782212114669/chap1_Vineyard.pdf
Romain. (2016). L’échelle des plans au cinéma, l’essentiel à savoir. Repéré à apprendre-le-cinema.fr/6082-2