Télévision et Cinéma 15 février 2017

Pour fabriquer un habillage infographique, ça prend quoi ?

Image d'un article du blogue

Que ce soit pour exprimer de manière graphique une identité visuelle à travers des séquences, l’habillage infographique est aujourd’hui incontournable pour les chaînes de télévision. Une fois sa préparation achevée, soit à l’interne ou par des services extérieurs, les concepteurs ont à leur disposition, les références graphiques et sonores destinées à être transformées, puis mêlées à la grille de programmation de la chaîne.

Si vous envisagez de vous lancer dans une formation en techniques de montage d’habillage infographique pour intégrer l’univers de la production télévisuelle, vous apprendrez au cours de votre formation à maitriser les différentes étapes de fabrication d’un habillage infographique. Voici un survol des éléments essentiels.

La charte graphique

Présentée sous forme de support informatique ou audiovisuel, la charte graphique présente l’ensemble des éléments visuels d’un média. Sans ce support, il est impossible de retrouver un ensemble visuel uniforme et logique souhaité. Pour retrouver de manière constante une identité graphique unique et facilement reconnaissable, le respect des normes imposées par la charte graphique est essentiel.

Selon les supports média, la charte graphique peut être composée de manière différente, mais dans tous les cas, elle définit les paramètres des éléments pouvant être modifiés au sein d’une chaîne de télévision. Elle est en somme, un support de référence pour les étudiants en école de télévision, les réalisateurs, les monteurs et les techniciens en postproduction.

L’espace sonore

Au même titre que les éléments visuels de l’habillage infographique, le son est également un vecteur d’identité pour une chaîne. La bande-son d’habillage détermine en quelque sorte, le rythme de la journée d’une chaîne. Elle permet d’annoncer le début et la fin d’une transition en interpellant le téléspectateur.

Avec la multiplication des programmes, les « jingles » sont diffusés fréquemment et doivent toujours briller afin d’interpeller le téléspectateur.

Bien souvent, les concepteurs d’habillage font appel à des spécialistes du son pour concevoir l’espace sonore. Il est ensuite introduit lors de la postproduction.

Les techniques de l’habillage

L’habillage infographique est conçu à l’aide de techniques variées. Il s’agit bien souvent d’un mélange de technologies dédiées à l’infographie, mais aussi à l’audiovisuel. Voici un survol des techniques existantes :

L’infographie : Regroupe l’ensemble des techniques de travail de l’image liées à un système informatique.

Le composting : Technique de composition d’images numériques à partir de deux éléments provenant de deux sources distinctes et qui consiste à travailler manuellement sur un ordinateur.

La 3D : Après s’être imposée dans l’industrie du cinéma, la 3D a débarqué sur les chaînes de télévision. La technique est souvent utilisée pour les logos ou même les génériques.

Les techniques classiques : Ensemble des techniques qui ne dépendent ni du graphisme ni de l’infographie.

En ayant à disposition les meilleurs atouts de la vidéographie, l’habillage offre au téléspectateur une part de rêve !

Vous aimeriez vous lancer dans une carrière dans l’industrie de la production télévisuelle et cinématographique pour devenir monteur ou infographiste ? Notre école d’audiovisuel offre une formation en Techniques de montage et d’habillage infographique. Pour en savoir plus, cliquez sur l’onglet « Télévision/Cinéma » ou envoyez-nous une demande d’information !